Le COREVIH IDF Sud était présent jeudi 5 juillet, lors de l’inauguration du nouveau site d’assemblage de l’autotest VIH des laboratoires AAZ

Villiers-le-Bel au cœur de la lutte contre le sida : c’est dans cette ville de 28 000 habitants, que sont, depuis peu, conditionnés des autotests VIH, commercialisés par la société AAZ. « C’est une fierté que cette entreprise soit présente dans la commune », insiste le maire Jean-Louis Marsac.

Derrière les murs de l’ESAT (Etablissements et services d’aide par le travail) des ateliers Tissonvilliers, une douzaine de personnes en situation de handicap, s’active. Ces salariés, assemblent ce qui compose l’autotest, un outil qui permet de dépister le VIH en moins de vingt minutes. « Nous avons travaillé pendant deux ans pour atteindre les exigences souhaitées par AAZ », indique Henri-Aurélien Chopinaud, directeur.

Ce jeudi marque une étape importante pour cette société qui emploie au total 150 travailleurs handicapés. Les premiers lots des autotests VIH sont prêts. Ils sont réalisés pour la région Ile-de-France, qui en a commandé 10 000, dans le cadre de son plan « Pour une Ile-de-France sans sida ».